Comment perdre du poids efficacement

Nov

27

novembre 27 , 2015 | No Comments

Une bactérie pour nous aider à perdre du poids

Rappelons que le terme « Flore Intestinale » a été remplaçé par le nom de « Microbiote » Car les chercheurs et les scientifiques considerent les microbes contenus dans l’intestin, comme un veritable organe à part entiere.Dans ce blog nous apporterons tous les exemples necessaires.

Ainsi selon des chercheurs belges, la bactérie Akkermansia muciniphila pourrait constituer Bactérie Intestinalela base d’un nouveau traitement pour lutter contre l’obésité. Elle pourrait permettre à la fois de perdre du poids mais également de lutter contre le diabète de type 2. D’ailleurs, les résultats sont tellement prometteurs qu’ils ont récemment été publiés dans la revue scientifique « Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America ».

Akkermansia muciniphila a été découverte en 2004 par une équipe de l’Université néerlandaise de Wageningen. Elle représente entre 3% et 5% des bactéries retrouvées dans le microbiote des personnes en bonne santé. D’ailleurs, les chercheurs ont découvert que cette bactérie est présente dans des proportions beaucoup moins importantes chez les personnes obèses.

Perdre du poids rapidement grâce à une bactérie

Pour vérifier les effets de la bactérie Akkermansia muciniphila, les chercheurs de l’ULC ont dans un premier temps fait grossir des souris en utilisant un régime 2 à 3 fois plus riche que leur alimentation normale. Puis, ils ont introduit la bactérie dans leur intestin. Les résultats furent assez impressionnants puisque les souris obèses ont réussi à perdre la moitié de leur surpoids malgré le régime riche qui a continué à être administré. De plus, les chercheurs ont aussi pu remarquer que le taux de résistance à l’insuline des souris avait considérablement baissé. Cette donnée est particulièrement importante puisque l’augmentation de la résistance à l’insuline est caractéristique de l’apparition de diabète de type 2.

Les chercheurs belges nous expliquent ainsi que la bactérie Akkermansia muciniphila joue un rôle important dans la régulation du stockage des graisses. Cette bactérie ouvre donc la voie pour le développement de nouveaux traitements, mais aussi pour la mise au point de nouveaux moyens de prévention de l’obésité et du diabète de type 2. D’ailleurs, le professeur Patrice Cani qui a participé à l’étude belge nous apprend qu’un produit pour perdre du poids et qui utiliserait les propriétés de cette bactérie pourrait rapidement être sur le marché.

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This is a demo store for testing purposes — no orders shall be fulfilled. Rejeter